J'ai habité des appartements aux vitres sonores, yeux citadins sur le fil noir et blanc des jours, instruments des bruits et bruissements, reflets des tables. Dans ces lieux, penché comme un aveugle, je déroulais les traits de ma plume, de mes rotrings ou de mes stylos bille, chemins vivants vers des apparitions inattendues de l’encre, sur les feuilles ... 

Pour chacune de ces “encres”, j’ai laissé le trait noir et parfois bleu se dérouler, se hachurer, se répéter, lignes parallèles, lignes brisées ou croisées, asymptotes, rencontres de traits ou traits s’ignorant les uns les autres... sur le carton, la feuille jaunie ou blanche...
Mon ventre, centre de gravité, esprit de l’équilibre, oreille immense, m’a guidé, lui seul, du début à la fin de chacun de ces dessins...

Cette série datée se moque de la chronologie du temps et de ses contraintes. Dans les interstices du fil des jours, soudain, tout était envahi d'une étrange vie des choses. J’ai fait ces encres, les yeux fermés, comme dans un rêve. Beaucoup de ces dessins vinrent ainsi en octobre, plusieurs fois un 16 octobre, par groupe de deux, trois, voir quatre.

Quel anniversaire inconnu se cachait dans ces cérémonies aveugles, voix anonymes d’un moi secret suspendu au dessus de la “feuille blanche” ? Je n’en guère d’idée.
Il y a 67 “encres”, celles qui, parmi des dizaines d’autres, ont échappé aux poubelles, à l’oubli dans les placards, aux caves, aux déménagements... Je les ai rangées dans ce livre - unique - que j'ai “relié” maladroitement, comme j’ai pu.

La suite de ces  dessins, présentée dans deux galeries sur mon site personnel, commence un 16 octobre 1971. Elle se termine en été 1995.

Résultats 1 - 8 sur 8.
  • Quel étrange et monstrueux personnage. Il a les mains dans les seins. Et plein d’autres choses. Le 3 juillet 1977

    100,00 €
  • Le dessin est daté du 21 mars 1975.Loin des affres politiciennes, théâtre schakespearien sans cesse réchauffé.Vraiment loin.

    100,00 €
  • Dans Tintin et l’étoile mystérieuse d’Hergé, la chaleur provoquée par l’astre qui s’approche de la Terre fait fondre l’asphalte. Milou, le fidèle chien de Tintin resté empêtré dans le goudron, il ne peux plus décoller ses petites pattes.  Ici les habitants et l’étoile se sont figés pour un temps immémorial, chacun vit sa vie immobile à sa manière étrange...

    150,00 €
  • Promo !

    Premier novembre 1973, jour des morts. Dessin de jeunesse, autobiographique, Oedipe dans la tête à n’en pas douter A cette époque je faisais aussi des encres décalcomaniées, à la manière de Max Ernst. Je nommais ces décalcomanies "gouffres"

    125,00 €
  • Le premier de deux dessins daté du même jour, faits d'après mes souvenir en octobre 1979. On peut aussi parler de série de duo très particuliers...Stylo à bille bleu, comme le dessin suivant du même jour (la même demie heure). C'est moins classe que l'encre de chine. Plus canaille...

    50,00 €
  • Octobre 1979. L'oiseau garçon est nettement plus réjoui que le lampadaire bipède. C'est évident... Autre duo particulier du même jour à l'encre bleue canaille...

    100,00 €
  • Eté 1995. Et pourtant il fait chaud, et il ne pleut pas. Je peins déjà des toucans. Voici cependant un escargot. C'est le dernier de toute la série. On peut dire désormais que la boucle est bouclée. La jolie spirale est portée par le joyeux personnage enfantin. Fin de l'époque...

    125,00 €
  • Encre bleue sur papier fin écru Taille : 21 / 29,7 cm Tous droits de reproduction réservés à Paul Coudsi

    150,00 €
Résultats 1 - 8 sur 8.

Un paiement 100% sécurisé

Des frais de port adaptés

Des produits téléchargeables

Une sélection originale